Accueil du site > Presse et Grand Public > Diffusion de la culture scientifique > Espace multimédia > Paroles de science > La Nuit rêvée de Jean-Pierre Luminet, Par Mathilde Wagman

La Nuit rêvée de Jean-Pierre Luminet, Par Mathilde Wagman

Les Nuits de France Culture consacre une Nuit rêvée à Jean-Pierre Luminet, chercheur au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille du 17 au 18 février 2018.

L’astéroïde numéro 5523, qui gravite sagement autour du soleil, quelque part entre les orbites de Mars et de Jupiter, porte son nom, en hommage à ses travaux. Et pourtant, Jean-Pierre Luminet, tout astrophysicien qu’il est, n’a quasiment jamais mis l’œil derrière un télescope ! C’est que son domaine de recherche se situerait plutôt du côté de l’invisible…

Spécialistes des trous noirs, il est également à l’origine, dans le champ de la cosmologie, d’un concept renommé : celui d’ « Univers chiffonné ». Les émissions qu’il a choisi de nous faire découvrir sont à l’image de la variété des sujets qui le passionnent. Il sera ainsi question du destin de l’Univers, du big bang, de la relativité d’Einstein et de la querelle de l’héliocentrisme à la Renaissance, mais tout autant de poésie, de musique et de peinture, autres domaines qu’il pratique avec autant de ferveur que la physique.

On écoutera les voix de Jacques Réda, de Raymond Queneau, de Jean-Claude Carrière, la musique de Thelonious Monk et les mots de Van Gogh. « La cosmologie favorise la rêverie perchée », écrit-il dans l’un de ses poèmes. Il nous dira de quelle manière…

Image : Représentation d’un trou noir d’après la première simulation d’un trou noir entouré d’un disque de gaz effectuée par Jean-Pierre Luminet en 1979
Crédits : CNRS / Arte France

Voir en ligne : France Culture