Inscription Administrative

Inscription ou réinscription OSU Institut Pythéas

Inscription Administrative (IA) pour les Masters de l’OSU Institut Pythéas - Master SET & Océanographie Mis à jour le mardi (...)
Accueil du site > Présentation > MIO - Institut Méditerranéen d’Océanographie

MIO - Institut Méditerranéen d’Océanographie

Le M.I.O., Institut Méditerranéen d’Océanographie (Mediterranean Institute of Oceanography) est une unité mixte de recherche (CNRS/Aix-Marseille Université/IRD). Il constitue un pôle d’Océanologie de 220 personnes regroupant 160 statutaires du CNRS, de l’IRD, d’Aix-Marseille Université et de l’Université du Sud Toulon-Var (USTV) ainsi qu’une soixantaine de doctorants, spécialisés dans l’enseignement, la recherche et l’observation du milieu marin (Océan ouvert ainsi que les interfaces Continent-Océan et Atmosphère-Océan).

Le MIO regroupe des océanographes (biologistes, microbiologistes, biogéochimistes, géochimistes, physiciens, modélisateurs et télédétecteurs) spécialisés dans le domaine hauturier et littoral et constitue le pôle Environnement marin de l’OSU Institut Pythéas. L’UMR MIO a été évaluée A+ par l’AERES en 2011, pour le plan quadriennal 2012-2016.

Le MIO contribue à plusieurs actions océanographiques majeures en Méditerranée comme le chantier Méditerranée MISTRALS et ses composantes MERMEX, CHARMEX et HYMEX, au programme d’observation de la Méditerranée MOOSE et au programme de l’IN2P3 ANTARES. D’autre part, il est fortement impliqué dans les chantiers développés par l’IRD dans la zone Pacifique et Caraïbes et dans le programme Keops en Océan Austral.

Les domaines de recherche
Le MIO est un laboratoire d’Océanographie qui inscrit sa démarche de recherche dans les programmes scientifiques internationaux de l’IGBP (IMBER, LOICZ, SOLAS) et DIVERSITAS par lesquels plusieurs de nos programmes ont été validés. Notre unité est impliquée dans le réseau d’excellence EurOceans, et est partenaire de projets européens (Eurosites, PERSEUS FP7). Le MIO présente des projets de recherches à l’ANR, ainsi qu’aux programmes du CNRS LEFE IDAO, CYBER et EC2CO.
Globalement, nos objectifs de recherches visent à mieux comprendre et à modéliser la circulation océanique et le fonctionnement des écosystèmes marins. Les recherches du MIO se basent sur des compétences en Biologie, Ecologie, Microbiologie, Halieutique, Physique, Chimie, Biogéochimie et en Sédimentologie. Les recherches du MIO porteront notamment sur la réponse des écosystèmes marins et de la circulation océanique au changement global (en terme de climat et d’apports de contaminants...). Un effort sera porté sur :
- les provinces océaniques des océans, et en particulier de la Mer Méditerranée (circulation océanique, fonctionnement des écosystèmes marins des zones oligotrophes à eutrophes, dynamique de populations, production marine et flux de matière),
- l’interface continentale (apports des fleuves à la zone côtière, anthropisation du littoral, transfert de contaminants dans la chaine trophique marine, dynamique côtière),
- l’interface atmosphérique du milieu marin (dépôt d’aérosols, émissions de composés volatils, échanges de gaz dans la couche limite, impact du rayonnement, couplage circulation atmosphérique/circulation océanique).
Le MIO assurera la mission spécifique d’Observatoire marin de l’OSU Pythéas :
- acquisition de données d’observation,
- stockage en banque de données et mise à disposition,
- développement et exploitation de moyens appropriés,
- élaboration des outils théoriques nécessaires.
Les cadres d’exercice du MIO sont l’Océan mondial et ses interfaces avec le sédiment, le continent et l’atmosphère, mais se concentrent clairement pour le prochain plan quadriennal sur la Mer Méditerranée notamment dans le cadre des programmes de recherches du programme MISTRALS (MERMEX, HYMEX CHARMEX) et du programme d’observation de la Méditerranée (MOOSE). Notons que les zones Caraïbes et Pacifique sont également étudiées dans le cadre des chantiers d’études de l’IRD.

Le MIO fait partie du le Réseau des Stations et Observatoires Marins - RESOMAR (anciennement RNSM puis RNSLM). Il participe dans le cadre d’Aix Marseille Université et de l’USTV à la formation des étudiants et des personnels de recherche, tant au niveau national, européen qu’hors Europe et notamment dans les pays du Sud via l’IRD. Il met en œuvre des activités de coopération nationale et internationale. Il diffuse les connaissances auprès des personnels enseignants et des usagers de l’enseignement public.

Organisation du laboratoire
Le MIO est structuré suivant un service administratif et un service scientifique comprenant des équipes avec leurs propres plateaux techniques, des axes de recherches (AT) et des plateformes instrumentales communes à l’unité.
Le laboratoire est dirigé par une équipe de direction.
Directeur : Richard Sempéré (DR CNRS)
Directeurs adjoints : François Carlotti (DR CNRS), Bernard Ollivier (DR, IRD), Charles-Antoine Guerin (PR, USTV).