Accueil du site > Presse et Grand Public > Diffusion de la culture scientifique > Actualités > Marseille, les urbanités d’une ville fragmentée ?

Marseille, les urbanités d’une ville fragmentée ?

Rencontre débat avec Elisabeth Dorier, Gwenaelle Audren, Julien Dario, géographes, Marie-Noëlle Battaglia, urbaniste et documentariste, Anke Doberauer, artiste plasticienne.

Mercredi 3 avril 2019 - 18h00

Petirama (Friche la Belle de Mai, 41 rue Jobin)
Dans la thématique du projet "Arrival Cities" du Goethe-Institut Marseille.

Le projet Marseille, les urbanités d’une ville fragmentée : une recherche en géographie urbaine, à la croisée de démarches artistiques

Explorer la ville fragmentée. Marseille en beauté, avec sa lumière, ses panoramas, ses jardins privés. Marseille en crise, avec ses fortes inégalités, sa dureté, son centre dégradé et ses 2000 évacués en urgence de leurs logements indignes. Marseille communautariste, avec ses cités et son tiers de logements en résidences fermées. Irruption dans l’univers de la "résidentialisation", où des rues et des lotissements entiers se ferment à la circulation. Regards et projets de jeunes de toutes origines dans cette ville mosaïque et mouvante.

Elisabeth Dorier, géographe, est professeure et chercheuse à Aix Marseille Université (LPED ). Depuis 2008, elle a réalisé et dirigé une série d’études sur les urbanités fragmentés de Marseille, à travers l’analyse des enclaves et celle des espaces vécus des jeunes (carnet de recherche Urbanicités https://urbanicites.hypotheses.org/).

Anke Doberauer est artiste plasticienne et professeure de peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Munich. Depuis son premier contact avec Marseille en 1992, où elle travaille et expose de façon régulière, son approche artistique a évolué vers une sensibilité accrue aux problématiques urbaines.

Leur projet interdisciplinaire « Gated communities », soutenu par la Fondation Camargo a été lancé en 2014 lors d’une résidence de la Fondation Camargo, Cassis et de l’Institut Goethe Marseille.

Gwenaelle Audren est maître de conférences à Aix Marseille Université et au laboratoire TELEMME - UMR 7303 (AMU - CNRS). Elle a participé aux études sur la diffusion des résidences fermées à Marseille, et a rédigé une thèse intitulée « Géographie de la fragmentation urbaine et territoires scolaires à Marseille » (2015).

Julien Dario est l’auteur d’une thèse intitulée « Géographie d’une ville fragmentée, morphogenèse, gouvernance des voies et impacts de la fermeture résidentielle à Marseille » (2019).

Marie Noelle Battaglia, est urbaniste et documentariste. Elle réalise « En remontant les murs », film documentaire (en montage) inspiré de ces travaux, et portant sur la fermeture résidentielle à Marseille.

Avec le soutien du Goethe-Institut Marseille et de la fondation Camargo.

http://www.goethe.de/marseille
www.facebook.com/goetheinstitut.marseille​​

Marseille-Culture2@goethe.de

Lieu : Petirama
Adresse :

Friche la Belle de Mai, 41 rue Jobin